Effectivement, Clark Kent n’avait pas fait le déplacement ce samedi jusqu’au Thillay, préférant sans doute rester au frais (merci la clim’) dans sa grande ville de Metropolis Paris plutôt que d’aller faire son boulot au fin fond de la campagne val-d’oisienne, dans une chaleur étouffante et sous un soleil kryptonien (ah, on me souffle « cristallogène », mouais, pourquoi pas …). Quelle grosse feignasse snobinarde quand même ce Clark Kent !!

Bref, c’est donc moi, son double à l’identité secrète, qui se charge de faire le résumé des matchs de mixte entre Les « Little Mice » de « Le Thillay » et l’entente « BAT-Pontoise ».

C’est Réré qui lance dans ce premier match pour l’entente « BAT-Pontoise » (nan sérieux, faudrait trouver un nom, c’est trop long à écrire là), et qui contient bien l’attaque adverse puisque le score reste vierge pendant les deux premières manches, malgré des joueurs placés en position de marquer. C’est donc  le moment que choisi Dieu pour remotiver ses troupes !! Et ça marche puisque la 3ème manche sera fatale aux petites souris jaunes avec presque 3 tours complets à la batte et plus d’une dizaine de points d’avance, ce qui permettra à l’entente de gérer sereinement la fin du match pour une victoire de « beaucoup » à « pas beaucoup » … oui désolé, je n’ai pas le score exact, c’est que, vers la fin du match, j’ai dû aller sauver la vie d’une vessie qui était sur le point d’exploser …

Dans le second match, l’entente sort l’artillerie lourde : la grande Lilou en lanceuse et Dieu himself en première base ! Et il faut au moins ça car les deux équipes feront jeu égal pendant 6 manches et 1h30 de match. En défense, c’est Patty qui fait le show, avec des plongeons (si si !!), des attrapés de volée réflexe sur les frappes puissantes adverses, bref le match de sa vie à Patty … comme quoi, c’est important la vieillesse  l’expérience dans ce sport !!

 Il faut donc un tie-break pour départager les 2 équipes. C’est Réré, qui a remplacé Lilou à la manche précédente, elle-même remplaçant Dieu en 1ère (bah oui, on lui avait bien dit de s’échauffer avant le match, mais que voulez-vous, il n’en fait qu’à sa tête, Dieu …), qui affronte donc l’attaque adverse avec un coureur en 2. Mais encore une fois, la grosse défense de l’entente arrive à faire les 3 retraits sans prendre de point. C’est alors Poulet (Jean-Luc, pas Julie, c’est comme Stéphanie et Mireille, faut suivre un peu …) qui se place en 2 pour l’entente et Pripri qui se présente à la batte. Elle décide alors d’épargner le cœur fragile de Dieu en s’élançant sur la première balle qu’elle voit … et sa frappe puissante catapulte la balle qui roule, qui roule, qui roule … jusqu’en 2ème base qui roule aussi mais n’arrive pas à s’en saisir et continue donc sa course pour le champ droit qui roule également mais n’arrive toujours pas à l’arrêter (mais qu’est-ce que Pripri a fait à cette balle pour que personne n’arrive à l’attraper ??) permettant ainsi à Poulet de marquer le point … game over … victoire de l’entente !!

En conclusion, voici ce qu’il y a à retenir de cette journée :

- Patty peut arrêter le softball, elle a enfin réussi le match de sa vie … jusqu’au prochain en tout cas,

- Même Dieu a besoin d’échauffement pour ne pas se blesser,

- Quand JP oublie la moitié de ses affaires en partant, son sac est moins lourd …

- Quand Pripri sort jusqu’à pas d’heure les veilles de matchs, elle accuse ses pauvres voisins de faire des fêtes sans la prévenir et sans l’inviter en plus !!

- Léo : « Les filles, je vous aime bien, toussa, mais sérieux, moi vivante, vous n’aurez jamais la recette de mes cookies », ou à peu près ça ;)

Superman