Quelques sulfureuses questions ont été soulevées lors de notre dernier entraînement…

A toutes ces questions, nous n’avons pas forcément de réponses mais nous pouvons affirmer que beaucoup d’entre elles sont indispensables pour le bon fonctionnement de notre section. Nous allons donc tenter d’y répondre.

JP aurait il du prendre une taille en dessous pour son T-shirt marron préféré ?

Le groupe s’accorde a dire que JP est parfait, et quelque soit la taille de son tshirt, il aura toujours cette classe américaine qui le caractérise. Par contre, il faudrait envisager de laver ce tshirt, comme à peu près tout ce qui se trouve dans son sac de soft.

Références: BAT Paris

 

Un infield fly est annoncé, les coureurs reviennent en marchant sur leur base, car ils pensent que la balle est morte. Ont-ils raison, ou bien la balle est-elle en jeu ?

Non non non ! La balle est en jeu sur un infield fly :
Les coureurs ne sont plus forcés d'avancer mais ils le peuvent au risque d'être retirés si la balle est attrapée de volée, comme sur n'importe quel fly.

Références:

Softball: règlement 9, section 2 - La balle est en jeu:

(b) Lorsque la règle portant sur les chandelles intérieures est appliquée.


La doudoune de Gwyn, puisqu’elle n’est pas en cuir, vient elle des pays de l’est ?
Nous n’avons pas THE ANSWER à la question. Notons tout de même qu’à l’origine, la doudoune désignait un blouson de polyamide matelassé emplie du duvet – d’oie ou de canard. Techniquement et esthétiquement, la doudoune est la cousine du sac de couchage. A l’origine toujours (il est important de le préciser), la doudoune a tout pour être à l’opposé du chic et de l’élégance, la doudoune était faite pour les alpinistes et les randonneurs. Mais elle a su convaincre les citadins, la doudoune du 21e siècle se fait sportwear, chic ou griffée. La doudoune ne rime plus avec « Jean-Claude-Dusse-fait-du-ski ».

Gwynplaine porte magnifiquement la doudoune, qu'elle vienne des pays de l'est... ou d'ailleurs.

Références : http://www.dandies.fr/la-doudoune-phenomene-dhiver 


Sur une situation d'infield fly, tous les champs sont avancés dans l'infield. Un fly est frappé à la limite de l'infield, mais il est évident que le dernier champ va se faire lober, et qu'il n'attrapera pas la balle de volée. L'arbitre doit-il annoncer un infield fly ?

Il n'y a pas d'infield fly, si l'arbitre juge qu'aucun défenseur ne pourra attraper la balle en fournissant un effort ordinaire:
- la balle est en jeu, le frappeur devient un frappeur-coureur
- les coureurs en 1ère et 2ème bases sont forcés d'avancer en 2ème et 3ème bases

Références:

Softball: règlement 1, section 45 - Chandelle intérieure:

Une chandelle intérieure est une balle frappée dans les airs en territoire des bonnes balles (à l'exception d'un coup en flèche ou d'un coup retenu), que peut attraper un joueur de champ intérieur en fournissant un effort ordinaire, lorsque les premier et deuxième ou les premier, deuxième et troisième buts sont occupés, et avant qu'il n'y ait deux retraits.

Aux fins de la présente règle, on considère que le lanceur, le receveur et n'importe quel joueur défensif qui se place au champ intérieur lorsque le jeu est exécuté, sont des joueurs de champ intérieur.

 

Qui a oublié sa polaire sans manche avant de partir ?

Loïc (nous ne savons pas s’il est breton), à peine débarqué et déjà tête en l’air.
Indiquons donc toutes les règles avant qu’il ne court à sa ruine. Tu oublies : tu offres un pack (de jus de fraise évidemment) à celui qui te le conserve et te le rend.

Références:

Softball: règlement 85684, section 06 60 05 35 89 – Le pack

Tout joueur oubliant sur la surface de jeu ou dans l’enceinte de l’infrastructure le recevant un objet, quel qu’il soit, doit amener à la prochaine rencontre un pack à la personne qui attrape et conserve (de volée ou non) le dit objet.

 

Le 3ème strike est relâché. Comme il y a un coureur en 1ère base, le batteur ne sait pas s'il peut partir ou non. Dans quels cas le batteur peut-il tenter d'aller en 1ère base sur un 3ème strike relaché ?

S'il n'y a aucun coureur en 1ère base ou qu'il y a 2 retraits, le batteur peut tenter de partir en 1ère base sur un 3ème strike relaché.
- la balle est en jeu, le frappeur devient un frappeur-coureur
- s'il y a 2 retraits, les coureurs sur bases peuvent être forcés d'avancer

Références:

Softball: règlement 8, section 1 - Le frappeur devient un frappeur-coureur:

(b) Lorsque le receveur ne réussit pas à attraper la troisième prise avant que la balle ne touche le sol et
1. Lorsqu'il y a moins de deux retraits et que le premier but est libre
ou
2. Chaque fois qu'il y a deux retraits.

Charlotte fera t elle un jour les Championnats du monde en tant qu’arbitre ?

Le groupe s’accorde à dire qu’on lui souhaite. Sa fermeté et son enthousiasme lors de ses sorties officielles feront d’elle une arbitre de renommée internationale d’Ile de France dans les prochains mois

Référence : c’est quand même l’élève de Dudu…..


Un joueur désigné (JD en softball, appelé frappeur désigné (DH) en baseball) ne joue qu'en attaque. Cependant, le coach voudrait le faire jouer en défense. A t-il le droit, ou bien le joueur est-il cloîtré en attaque ? Et peut-il remplacer un autre joueur que le lanceur ?

Oui, le JD et le DH peuvent jouer en défense. Mais attention, les règles sont très différentes entre le baseball et le softball.

En baseball, le DH remplace forcément le lanceur mais il peut entrer jouer en défense à la place d'un joueur quelconque. Dans ce cas, ce joueur quitte la partie, et le lanceur ira batter à sa place. Si le DH remplace le lanceur, ce dernier quitte la partie.

En softball, le JD peut jouer en défense à la place de n'importe quel joueur. S'il remplace un autre joueur que le joueur pour qui il batte, ce joueur (celui que le JD a remplacé, allez hop hop hop, on s’accroche) continuera de batter, et n'est pas considéré comme ayant quitté la partie. S'il remplace en défense le joueur qu'il remplace déjà en attaque, ce joueur est considéré comme ayant quitté la partie (mais peut y revenir une fois).

En softball, un JD peut jouer en défense, arrêter de joueur en défense, puis rejouer en défense, ... plusieurs fois, alors qu'en baseball s'il joue en défense il ne peut plus arrêter sans quitter la partie.

Références:

Baseball: règle 6.10 – In English please yeah yeah yeah : The Designated Hitter Rule:

The Designated Hitter may be used defensively, continuing to bat in the same position in the batting order, but the pitcher must then bat in the place of the substituted defensive player. [...] Once a Designated Hitter assumes a defensive position this move shall terminate the Designated Hitter role for the remainder of the game

Softball: règlement 4, section 5 - Joueur Désigné:

(g) Le JD peut occuper n'importe quelle position défensive. Si le JD joue en défensive pour un autre joueur que le JDS, ce joueur continuera de frapper, mais ne jouera pas en défensive, et n'est pas considéré comme ayant quitté la partie
(h) Le JD peut jouer en défensive à la place du JDS et cette personne sera considérée comme ayant quitté la partie, réduisant le nombre de joueurs à neuf.


Pourquoi fait-il si froid ? L’hiver c’est nul.

Un peu d’histoire…  Dans un passé périmé depuis longtemps, l'hiver n'avait pas une grande importance, n'ayant pas encore inventé le ski, l'homme de néanderthal se les caillait juste, mais nous remarquerons quand même que c'est à cette époque que furent créées les "moonboots" en poils de mammouth... Bottes que nous retrouvons encore dans certaines fouilles, voire foirefouilles du sud-est de la France...

Donc effectivement l'hiver est une période chômée par tout le monde à l'époque, pour cause on peut rien faire l'hiver, à part des bonhommes de neiges ! Même la nourriture sur patte hiberne, les hommes des cavernes en sont donc à sucer des glaçons pour se sustenter, d'où proviennent les fameux "mister Glagla" jamais très bons, super collants et méga tâchants...

Plus tard, au moyen-âge en fait, grâce à l'hiver les meurtrières des châteaux justifièrent leur nom, ô combien de spadassins, ô combien de sergents moururent d'un rhume mal placé dans les coursives aux courants d'air malfaisants et revanchards, ô combien de damoiseaux si peu vêtus perdirent le peu de santé qu'ils avaient à cause de la froidure des murs mal isolés, (mais ce n'est pas à cette époque qu'on inventa la laine de verre !), la grippe fait donc partie intégrante de l'hiver comme les bourgeons au printemps, comme le rut en été et la salmonellose en automne !

Il faut attendre le XIXe siècle, pour voir éclore les premières ampoules dues aux chaussures de ski mal ajustées, les premières engelures et autres lèvres gercées par le gai frimas glacé de nos montagnes enneigées...

Nous n’aurons pas répondu à la question mais auront apporté quelques éléments de précisions non négligeables.

Référence : la désencyclopédie car nous n’avons aucune imagination (et pas autant de temps que ca…)

Toptimcom