Ce week end,  y’a eu des hommes à moitié nus rhabillés par d’autres hommes (habillés, mais sans cravate) beaucoup plus grands et beaucoup plus mates de peau, y’a eu des bougies et des fireworks, y’a eu des meufs sexy en robe qui flashe qui ont fini en tongs, y’a eu des meufs moins sexy qui ont payé très cher leur taxi après avoir tenté de tromper au moins 2 fois le chauffeur… La rumeur dit qu’ y’a aussi eu du jus de fraise comme s’il en pleuvait, un podium et un Bar entier investis par la folie BAT (and friends, parce qu’on les aime drôlement), que tout le monde s’est couché (voire même réveillé) avec les meilleurs tubes d’Ottawan et de Desireless. Bref, et ça c’est pas la rumeur qui le dit, mais tout ça pour dire que c’était vachement chouette !

Mais comme le week end ne se résume pas au samedi soir, et que, même si beaucoup d’entre nous n’y ont pas cru à un moment de la soirée, il y a eu un dimanche.

Un dimanche 16 d’ailleurs, qui n’était pas seulement le lendemain du 15, ni du k1ze, mais bien le dimanche du BIG EVENT, de THE Garden Party (photos en cours de retouche pour enlever les coups de soleil).

D’accord, il a commencé plus ou moins tôt pour chacun, et il semblerait qu’il soit possible d’établir une corrélation entre les heures d’arrivées et les activités de la veille (non, je ne balancerai pas les heures d’arrivée, mais quand même, attendre le cake de Jenn jusqu’à midi, les casques jusqu’à 14h et les bières de Sarah après 15h30, c’est moche). 

D’accord, à la fin de l’entrainement, tout le monde était bien content de trouver un coca frais, des p’tits lu, voire un doliprane, avant le lancement des festivités qui s’annonçaient des plus intéressantes, avec notamment l’arrivée de (Re-) Big mama avec Big papa et pas encore trop big Louise, l’arrivée de la Body’s family (mais comment fait un homme cerné par 3 filles qui parlent autant ?), du scooter présidentiel et de tout plein d’autres gens qu’on était vachement contents de voir ou de revoir.

Une bonne journée placée sous le signe du soleil, du softball bien entendu et de la bonne humeur. On notera de belles performances de tous ceux qui sont venus se prêter au jeu et découvrir ce sport qu’on aime et qui arrive à nous tirer (presque) tous du lit tous les dimanches matin.

 On soulignera des participants de qualité, des amis formidables qui ont fait l’effort d’essayer de nous comprendre (à défaut de comprendre les règles) après des années mois de harcèlement…  et des marcheurs qui n’entrent pas dans les âges de recrutement du club, mais qu’on aurait bien embarqué pour leur sympathie (en espérant qu’ils tombent sur ce message en surfant sur Internet sur leur iPad).

Bref, tout ça pour dire qu’on espère que tout le monde a passé une bonne journée, parce que nous franchement, on a bien rigolé et c’était très chouette de vous avoir tous sous le soleil

Alors bien entendu, bienvenue à tous nos p’tits rookies qui commencent déjà à nous faire flipper pour notre place sur le terrain tellement ils nous ont impressionnés hier…

… Et comme dans tout monde de bisounours on termine évidement par des merci :

Merci à tous ceux qui étaient là, qui ne se sont pas découragés après 1h30 de marche, et merci aussi à ceux qui ont essayé de venir mais n’ont jamais trouvé le terrain (malgré une campagne d’affichage de haut niveau… m’enfin, on sait ou ils étaient la veille en même temps).

Merci à tous ceux qui ont aidé le BAT pour qu’il s’entretienne (mention spéciale à notre dessinatrice de talent), aux cuisiniers en herbe et à tous ceux qui ont trouvé le chemin de leur Monop pour assurer le ravitaillement.

Merci aux (plus) anciens de travailler activement au BAT de demain (voire d’après-demain) et de soutenir toujours aussi activement le BAT d’aujourd’hui !

Rhalala, on va être bien, bien, bien au BAT !

 

 

La Team Com' (qui vous prépare des surprises)