On est à peine mardi que la BAT communication team a déjà 2 résumés de retard (vous nous croyez maintenant quand on vous dit qu'on a une vie à côté du BAT ? nan ? ben vous avez raison parce que c'est pas vrai, on aimerait bien mais vous ne nous en laissez pas le temps).

M'enfin, 2 rencontres au sommet, aussi sportive l'une que l'autre au programme de ce week end (oui, presque 3, mais on ne fera pas le résumé de la réunion, z'aviez qu'à y être, z"auriez en plus eu des cookies-de-la-mort-qui-tuent... ou pas d'ailleurs, parce qu'on avoue qu'on s'est un peu jetées dessus).

Commençons par le plus sportif, le plus sérieux, le match du BAT contre les bleus et blancs de l'aviron bayonnais, allez, allez ...hum hum hum...

C'est l'équipe au petit complet mais au grand galop que la tablée de 13 affamés a englouti foie gras, asperges (ouais enfin pas tout le monde, en plus il paraitrait que les asperges... bref passons) grillades en tout genre, paella et coeur fondant du fondant au chocolat (pour le menu exact, s'adresser à Clémence, qui le connait par coeur), le tout au rythme endiablé des coeurs basques et sous l'oeil coquin, conquis, consterné d'un charmant jeune guitariste.

Aprés 8 ou 9 pichets de sirop de fraise de sangria, deux baguettes dans le verre de Valoo et pas une seule miette dans la bouche de Banane, 8 bras de fer dont Tchippy tchip sort grande victorieuse, le BAT investit la piste sur les plus grands tubes du moments lancés de main de maitre par un DJ haut en couleur (et on ne parle pas de ses vêtements qu'il n'avait pas)...... Le reste personne ne le sait.

Enfin il paraitrait qu'il y aurait quand même des photos pour savoir, mais nous on est comme vous, on attend encore que le staff illustration fasse son travail... Style faut faire des retouches sur les clichés de la soirée, je n'y crois guère...enfin sauf pour celle de l'intérieur de... 'fin bref, on attend les photos quoi.

 

Ca c'etait vendredi soir... et un peu samedi. Le reste du samedi a servi à des choses d'une toute autre importance, mais là encore, la team comm a des directives de la plus hautes importance qui nous empêchent de divulguer la moindre information à ce sujet. Non, vous n'avez pas les moyens de nous faire parler ('fin, sauf si vous avez un vidéoprojecteur en double, un 3 pièces bien placé dans Paris, ou que vous nous payez suffisamment de bières pour nous enivrer, ce qui ne devrait pas être trop difficile pour une des TeamComMembers)

Nous retiendrons simplement que Kenny parle bien, qu'on ne va pas que travailler notre technique cette saison mais aussi notre mémoire, que les cookies de Léo sont vraiment les meilleurs, que Lilou, même avec une joue de la taille de son bras droit, garde le même débit (mais qu'elle mange vachement moins vite les spaghettis mais que c'est vachement plus drôle).

 

Et pour cloturer un week end très softball, dimanche, les nains verts (dixit la parole divine) sont partis à Evry pour la derniere journée de la premiere phase du championnat du monde d'ile de france de softball indoor sur parquet (bon, c'est un peu mensonger, c'est pas vraiment du parquet à Evry, plutôt un espèce de revêtement chelou qui transforme la moindre tentative de slide en brûlure au 3ème degré).

Arriver là bas avec moins d'une heure de retard a été notre seul exploit du jour. On ne dira rien du GPS sacré (ahhh sacré GPS on vous l'dit). Oh et puis si on dira quand même : franchement, pour un GPS, il lui manquait quand même un peu le sens de l'orientation...On a vu tellement de fois les panneaux "A6 Lyon" qu'on devait pas être très loin à un moment, on a presque hésité à s'arrêter acheter quelques coussins et autres spécialités lyonnaises...

Bref, on retiendra un bon premier match contre Pontoise, pas assez bon pour gagner, mais suffisamment pour se dire qu'on n'a pas été ridicule... On va pas faire semblant d'être des commentateurs sportifs de bon niveau : on abrège et on dira juste que le BATNMLY-sans-mantes-la-youlie s'incline face à une équipe en rouge et noir un peu familière (et pas parce que c'est le fan club de Jeanne Mas... enfin pas pour nous en tout cas).

C'est l'heure des nuggets de poulet (non, nous ne parlons pas de Playa) et des potatoes... yen a aussi qui mangent de la glace et qui partagent pas avec leurs petites camarades affamées (non, non, nous ne balancerons pas mais on remarque que c'est toujours les mêmes qui se font remarquer, comme avec les malabars), alors même que d'autres - qu'on ne nommera pas mais qui laissent des commentaires qu'après on se sent bêtes si on rectifie pas, mais qu'on aime même s'ils sont noirs aux apparences jaunes - et qui sont pourtant réputées être des ventres sur pattes, nous nourrissent de, je cite, "nuggets, potatoes et mcjambon fromage truc bizzare".

Le second match nous oppose à Senart, là encore on fera pas semblant : score final 3-3 et des templiers qu'on a un tantinet énervés (c'est con, ils avaient une tarte à la tomate qu'avait l'air trooop bonne, aprés ça, on pouvait toujours se brosser pour en récupérer un bout) !

Le dernier match..... on s'en souvient plus. On sait juste que c'était contre le PUC et que ça a cafouillé un peu partout même sur le banc, et que c'etait pas du bon BATNMLY-sans-mantes-la-youlie.

On notera tout de même l'entrée en lice sous les couleurs du BAT d'Edouard-les-1ères-bases-ont-qu'à-bien-se-tenir (qui soit dit en passant s'est engagé à organiser la prochaine rencontre dancefloor... si tu croyais qu'on allait oublier, t'as mal joué, il aurait fallu un autre pichet de sangria à la fraise) et de Pascal nouvelle recrue toute fraiche du jeudi qui LUI partage son coca.

 

 

Rendez vous le 20 février, on sait pas encore pour quoi exactement, mais vous en serez les premiers informés (ou les sixièmes, et peut etre avec qq jours de retard, on préfère vous prévenir).

 B'nV - Reportersofzyextremeuuh

(qui ne savent pas trop à cause de quel
match elles ont perdu leur voix et gagné des courbatures...)